I enter
a white church
so silently.
Is this a dream? Maybe.

Mary seems pleased.
Light from above erases
the shoulder wound of Christ.
I rest.

Thus begins real Life.

© Frédéric Georges Martin

~

En silence j’entre
dans une église blanche.
Est-ce un rêve ? Peut-être.

Marie semble heureuse.
Doucement la lumière touche
l’épaule blessée du Christ.

Je dors.
Ainsi commence
la vraie Vie.

© Frédéric Georges Martin

~

Eglise blanche, Lanzarote © 2019– F.G.M.

Did you hear
the voice of the stars in darkness?
Did you grasp
the nature of daylight?

The Light is the Mother of Light
as Love is the Father of Love,
and we can get through the night
without any fear
for we see in every man’s
and every woman’s eyes
their bright reflection.

© Frédéric Georges Martin

Avez vous dans les ténèbres entendu
la voix des étoiles?
Avez vous compris
la nature de la lumière du jour ?

La Lumière est mère de la lumière,
comme l’Amour est père de l’amour,
et nous pouvons aller sans peur
à travers la nuit
car nous voyons dans les yeux
de chaque homme et de chaque femme
leur éclatant reflet.

© Frédéric Georges Martin

in your Spirit I see the Dream
in the Dream I see the Night
in the Night I see the Light
in the Light I see your Heart
in your Heart I see Love
in Love I see the Spirit of God
since ever and forever
your Spirit

© Frédéric Georges Martin

dans ton Esprit je vois le Rêve
dans le Rêve je vois la Nuit
dans la Nuit je vois la Lumière
dans la Lumière je vois ton Cœur
dans ton Cœur je vois l’Amour
dans l’Amour je vois l’Esprit de Dieu
depuis toujours et à jamais
ton Esprit

© Frédéric Georges Martin

en tu Espíritu veo el Sueño
en el Sueño veo la Noche
en la Noche veo la Luz
en la Luz veo tu Corazón
en tu Corazón veo el Amor
en el Amor veo el Espíritu de Dios
desde siempre y para siempre
tu Espíritu

© Frédéric Georges Martin

To bathe naked
in the river of Time.
To forget.
To relearn.
To walk to the edge of Hell.
To dream about Heaven
about love
and stars.

To be born again,
clothed in Light.

© Frédéric Georges Martin

Dans la rivière du temps,
se baigner nu.
Oublier, réapprendre.
En Enfer
presque descendre
mais du Ciel
d’Amour et d’étoiles
toujours rêver.

Et renaître,
habillé de lumière.

© Frédéric Georges Martin

Men like to build stone temples
with heavy studded doors
that they close properly
when they pretend to worship.

Do they really love each other?
Walk your own way and go
where the gardener kneels
every day,

where the Tree grows slowly,
where the Flower chants humbly
and where the patient Star shines
for every Pilgrim:

God loves Gardens.

© Frédéric Georges Martin

~

Les hommes aiment construire
des temples de pierre
avec de lourdes portes cloutées
qu’ils ferment au jour de la prière.

S’aiment-ils vraiment les uns les autres ?
Passe ton chemin et va,
là où le jardinier
chaque jour s’agenouille,

là où l’Arbre grandit lentement,
où la Fleur psalmodie humblement
et où l’Etoile patiente brille
pour chaque pèlerin :

Dieu aime les jardins.

© Frédéric Georges Martin

~

illustration: Stained Glass Window (The Mysterious Garden)
(Odilon Redon, c1905)

Between the end of the day
and the beginning of night
Love is made visible
and the soul-stuff is palpable.

Angled light, lengthening shadows.
Tranquil harmony of purple sounds:
peace and mystery rule the garden,
echoes of the sunset heal all wounds.

Evening Light.

To see is to love.

© Frédéric Georges Martin

~

Elle ressemble à l’étoffe
dont les âmes sont faites.
Les jardins qu’elle inonde
se font miroirs de l’Autre Monde

et quand elle s’unit au Silence
l’Amour rendu visible
soudain n’est plus
indicible.

Lumière du soir.

Voir c’est aimer.

© Frédéric Georges Martin

~

illustration: Sunset at Sent Charlez. Eragny
(Camille Pissarro, 1891)

Blessed are those
who hide their name
and humbly kneel before a dog rose
for they spread the Father’s fame.

Blessed are those
who give a candlelight to the Night
for they shall receive the Dawn
as a reward for their gift.

Blessed are those
who ignite the Spark of Love
for the Spark becomes Fire
and the Fire becomes Light,

and the Light is the Word
and the Word never dies:
blessed are those who love
and believe in Life!

© Frédéric Georges Martin

~

Heureux ceux qui cachent leur nom
et humblement s’agenouillent
devant une rose de chien
car il œuvrent à la renommée du Père.

Heureux ceux qui offrent à la Nuit
la lueur d’une chandelle
car ils recevront l’Aurore
en récompense de leur présent.

Heureux ceux qui allument
la flamme de l’Amour
car la flamme devient Feu
et le Feu devient Lumière

et la Lumière est le Verbe
et le Verbe ne meurt jamais.
Heureux ceux qui aiment
et croient en la Vie !

© Frédéric Georges Martin

~

illustration: Christ in the Sepulchre
(William Blake)