I enter
a white church
so silently.
Is this a dream? Maybe.

Mary seems pleased.
Light from above erases
the shoulder wound of Christ.
I rest.

Thus begins real Life.

© Frédéric Georges Martin

~

En silence j’entre
dans une église blanche.
Est-ce un rêve ? Peut-être.

Marie semble heureuse.
Doucement la lumière touche
l’épaule blessée du Christ.

Je dors.
Ainsi commence
la vraie Vie.

© Frédéric Georges Martin

~

Eglise blanche, Lanzarote © 2019– F.G.M.

Did you hear
the voice of the stars in darkness?
Did you grasp
the nature of daylight?

The Light is the Mother of Light
as Love is the Father of Love,
and we can get through the night
without any fear
for we see in every man’s
and every woman’s eyes
their bright reflection.

© Frédéric Georges Martin

Avez vous dans les ténèbres entendu
la voix des étoiles?
Avez vous compris
la nature de la lumière du jour ?

La Lumière est mère de la lumière,
comme l’Amour est père de l’amour,
et nous pouvons aller sans peur
à travers la nuit
car nous voyons dans les yeux
de chaque homme et de chaque femme
leur éclatant reflet.

© Frédéric Georges Martin

in your Spirit I see the Dream
in the Dream I see the Night
in the Night I see the Light
in the Light I see your Heart
in your Heart I see Love
in Love I see the Spirit of God
since ever and forever
your Spirit

© Frédéric Georges Martin

dans ton Esprit je vois le Rêve
dans le Rêve je vois la Nuit
dans la Nuit je vois la Lumière
dans la Lumière je vois ton Cœur
dans ton Cœur je vois l’Amour
dans l’Amour je vois l’Esprit de Dieu
depuis toujours et à jamais
ton Esprit

© Frédéric Georges Martin

en tu Espíritu veo el Sueño
en el Sueño veo la Noche
en la Noche veo la Luz
en la Luz veo tu Corazón
en tu Corazón veo el Amor
en el Amor veo el Espíritu de Dios
desde siempre y para siempre
tu Espíritu

© Frédéric Georges Martin

I’ve left the garden
where I used to find peace
and you.

But I’m not really sad.
Flowers bloom.
Butterflies will fly around,

and the Moon shines
and the Night wears
a coat of many colours.

Listen! Birds are calling
the God of Gardeners.
The stars are the same everywhere

and Trees have said a prayer:
tonight I will return to
the garden of treasures!

© Frédéric Georges Martin

~

Le jardin que j’aimais,
je jardin où je pouvais
te retrouver, je l’ai quitté.

Mais je ne suis pas vraiment triste.
La lune brille, les arbres prient,
et la nuit porte un manteau de couleurs.

Partout les étoiles sont les mêmes
et Dieu toujours nous aime.
Alors cette nuit je sais,

je sais que j’y retournerai.

© Frédéric Georges Martin

I would like to write a poem
my mind said.
I have no inspiration
my heart whispered.
Shut up!
my soul shouted.

Birds are singing
the blue Songs of Spring
Skies are bigger
and bigger
Skies are closer
and closer.

© Frédéric Georges Martin

~

Je voudrais écrire un poème
dit mon esprit.
Je n’ai pas d’inspiration
soupira mon cœur.
Silence !
cria mon âme.

Voici que les oiseaux chantent
les chants bleus du Printemps
les cieux
sont de plus en plus grands
les cieux
sont de plus en plus proches.

© Frédéric Georges Martin

The Lake looks clear
and deep.
Farewell
beneath the blue sky.

The world is uspide down.
Did Time drown?
Heaven seems so near.
Am I falling asleep?

All things exist
Now.
Peace:
You are God.

© Frédéric Georges Martin

~

Le lac semble clair
et profond.
Adieu
sous le ciel bleu.

Le monde est à l’envers.
Le temps s’est-il noyé ?
Le ciel semble si proche.
Suis-je en train de m’endormir?

Toutes choses existent
en cet Instant.
Paix :
Tu es Dieu.

© Frédéric Georges Martin

If God does not exist,
if I sleep for all eternity
and never watch the Dawn,
never,

I don’t mind.
I’m glad to say
I dared to believe
and so did the Stars.

O Light, I did love you!
And Love was
my most beautiful
Dream.

© Frédéric Georges Martin

~

Si Dieu n’existe pas
si le Sommeil est long,
sans que jamais je ne voie l’aube,
jamais,

je suis heureux
d’avoir osé croire
et de savoir
que les étoiles aussi.

Lumière, je t’ai tant aimé !
Et l’Amour fut
mon plus beau
Rêve.

© Frédéric Georges Martin

~

Instant de lumière © 2018– F.G.M.